Page en cours de chargement

blog.gifArticles - Région Nord Pas de Calais

Rubriques


Région Nord Pas de Calais

Conférences Virage Energie Nord Pas de Calais  -  par WebMaster

 Transp'ART en CE  aurait préféré vous annoncer ces conférences sur notre littoral, mais nous vous espérons cependant très nombreux à Lille,  les jeudi 7 avril et  lundi 11 avril 2011, à partir de 19 heures,  au Nouveau Siècle (place Mendès France), pour deux conférences-débats que l'association Virage Energie-Nord-Pas-de-Calais avait déjà programmées et organisées avec divers soutiens, avant la catastrophe au Japon...   

Pour infos, un clic sur cette affiche :
110407CONFvirageENERGIE.jpg

Avec son premier réacteur nucléaire connecté au réseau électrique dès 1980, la centrale nucléaire située à Gravelines a franchi en 2010 le cap des trente ans.

À l’échelle régionale, agir est d’autant plus urgent que la région est vulnérable :
- la centrale nucléaire de Gravelines est la plus puissante d’Europe avec six réacteurs ; elle fonctionne certes sans heurt sérieux depuis plus de trente ans. Mais il subsiste toujours le risque d’un accident nucléaire majeur pouvant contaminer les terres et les populations actuelles et futures de manière irréversible ;
- l’économie, comme le mode de vie des habitants, sont dépendants à plus de 95% d’énergies fossiles et à 100% d’uranium. Encore bon marché il y a peu, ces combustibles ont subi une hausse accélérée des prix... Et la récente catastrophe au Japon induira elle aussi de très probables coûts auparavant sous évalués.
- l’absence de relief fragilise la région de Gravelines vis-à-vis des inondations et des tempêtes. La virulence et la fréquence de ces dernières se sont plutôt accentués...

La visite décennale prévue par la réglementation statue sur la poursuite ou non du fonctionnement d'une centrale... Mais sur quels critères ?!

Ces deux conférences-débats des 7 et 11 avril chercheront à apporter aux citoyens et aux acteurs de notre région les réponses à des questions qu’il est légitime de se poser :

- dans quel état se trouve aujourd’hui cette centrale lorsque ses concepteurs, dans les années 1970, lui prévoyaient une durée d’exploitation de trente ans maximum ?
- quels sont les risques particuliers à cette centrale, localisée au coeur d’une zone industrielle à hauts risques technologiques ? Quel est son état de sûreté par rapport aux autres centrales nucléaires françaises ?
- quelles sont les alternatives possibles à l’énergie nucléaire, dans la perspective plus globale de lutte contre le dérèglement climatique ?

Jeudi 7 avril 2011 :

Yves Marignac, directeur de Wise Paris, expert indépendant en installations nucléaires répondra sur la question du vieillissement des réacteurs français du point de vue de l’évolution des risques associés, de la gestion industrielle et économique du parc nucléaire, du système électrique, du processus démocratique existant et à mettre en place pour maîtriser les risques d’accidents et de pollutions. Et Jean Sename, président de l’Adelfa, membre depuis 13 ans de la Commission Locale d’Information (CLI) de la centrale (CNPE) de Gravelines nous en donnera sa vision documentée et expérimentée.

Lundi 11 avril, le débat fera le point sur la question et il s'agira de montrer comment passer du nucléaire aux énergies renouvelables.

La France s’est engagée à diviser par 4 ses émissions de CO2 en inscrivant, le 13 juillet 2005, cet objectif de « Facteur 4 », dans l’article 2 de la loi de programme fixant les orientations de la politique énergétique (Loi n°2005-781). 

L’association Virage-énergie Nord-Pas de Calais a montré en proposant en 2008 un scénario prospectif régional argumenté et chiffré, explicité dans un rapport complet qui identifiait les moyens à mettre en oeuvre en région pour fermer les réacteurs de Gravelines d’ici 2030 et diviser par 4 nos émissions de CO2 d’ici 2050, et exposait le potentiel de notre région et les moyens concrets possibles à déployer sur ses territoires pour l'objectif de ce "facteur 4"...

Publié le 03/09/2012 - 10h44  
Tous les articles  Prévisualiser  Imprimer l'article 


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Archives

 
^ Haut ^