Transp'ART en CE

http://www.transparence.littoralnord.fr/

Semons la biodiversité ! (Actu nationale et planétaire)

Notre nourriture menacée par la confiscation des semences...

LIBERONS les semences paysannes et fermières !

1) Nous exigerons l'abrogation de la loi sur les Certificats d'obtention végétale du 8 décembre 2011 à l'occasion du Colloque organisé à l'occasion du 50° anniversaire de l'UPOV par le Ministère de l'Agriculture, l'Inra et le Gnis, le Mercredi 1er février 2012  de 9h30 à 17h (*) à l' Amphithéâtre de la Société Nationale d’Horticulture de France(84 rue de Grenelle - Paris 7°)

Autant la convention Upov d'il y a cinquante an (1961) qui se contentait de protéger la production et la commercialisation des semences industrielles pouvait se comprendre, autant la convention de 1991 et la loi française de 2011 qui s'attaquent aussi à la reproduction des semences par les paysans sont iniques et inacceptables. L'engagement d'un institut de recherche public et du gouvernement aux côtés du Gnis pour interdire ou entraver le principe fondateur de l'agriculture qui consiste à ressemer librement le grain récolté n'est pas acceptable !

2) Nous appelons à faire voter par vos chambre d'agriculture, conseil municipaux, généraux ou régionaux, des motions ou des voeux demandant l'abrogation de la loi sur les obtentions
végétales et à demander à vos élus nationaux de s'engager à abroger cette loi dès que possible, < voir modèles sur le lien suivant :  http://www.semonslabiodiversite.com/?cat=13 >

Que l'année 2012 soit celle de la reconnaissance des droits des paysans, des jardiniers et des artisans semenciers par la libération des semences paysannes et fermières !

(*) Pour y participer, les inscriptions sont obligatoires sur le site https://colloque.inra.fr/cinquantenaire_cov

Les interventions en matinée rappelleront l'élaboration de ce mode de propriété intellectuelle, et souligneront son apport pour encourager l'innovation variétale et partager le progrès génétique, tant en France qu'au niveau européen et international.
Les échanges de l'après-midi seront consacrés aux réflexions sur l'orientation du progrès génétique et de l'innovation variétale au service des systèmes de production agricole durables et sur l'évolution de ce mode de propriété en lien avec les évolutions technologiques.

Inscrivez-vous dès maintenant car peu de places...