Page en cours de chargement

Transp'Art en Ce

Recherche



Archives Association

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Calendrier
Articles Archivés

blog.gifArticles

Tous les articles

DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 5 pages suivantesSuivantFin

Printemps pour une Economie Equitable - par WebMaster

Se réapproprier l’économie : un enjeu éducatif !

Remettre l’économie au service de l’intérêt général et de l’amélioration des conditions de vie du plus grand nombre nécessite la construction et le partage de connaissances et de savoir-­faire.

Construire une économie équitable est un enjeu éducatif pour sortir du "tout jetable" et du "tous précaires".

logoPrintempsEquitable.jpg

Il existe des manières de produire, d'échanger et de consommer qui créent de la richesse par la coopération et la solidarité, favorisent un développement dans le respect de l'environnement, et reposent sur l'exigence de l'émancipation au travail par la connaissance d'un métier.

Mais ces formes équitables d’économie ne sont pas encouragées. Le modèle européen de société de la connaissance ­ tel qu’il est défini par la stratégie de Lisbonne et prolongée par la stratégie Europe 2020 ­ et les orientations des politiques gouvernementales actuelles imposent une conception de l’éducation orientée vers l’augmentation de la productivité économique. Les filières éducatives sont incitées à fournir avant tout une main d’œuvre adaptée aux besoins du marché. Malgré des résistances et des initiatives des acteurs éducatifs, la subordination des contenus éducatifs à l’idéologie libérale laisse de moins en moins de place au questionnement critique, d’autant plus quand la pédagogie qui l’accompagne est descendante, compétitive et concurrentielle. Ce modèle nuit à la construction des connaissances, à la transmission des savoir­-faire et met en danger l’expression des créativités.

Nous appelons au développement d'une éducation grâce à laquelle les citoyens seront les acteurs d'une économie plus démocratique, plus sobre en ressources naturelles et en énergie pour un projet de société ouvert, fondé sur le partage, la coopération et l'équité.

Nous appelons à la construction d'une société qui reconnaisse et tisse des liens entre toutes les formes de savoirs, qu'ils soient intellectuels ou manuels, académiques ou populaires, technologiques ou artisanaux.

Nous appelons à repenser l'éducation, dans ses fins et dans ses moyens. Qu'elle soit formelle ou non­ formelle, l'éducation est un droit pour tous et tout au long de la vie. Elle se nourrit du pluralisme et de la complémentarité des contenus et des pédagogies.

Du 21 mars au 21 juin 2012, les membres du "Collectif du Printemps pour une économie équitable" vous invitent à débattre et agir ensemble, pour faire de la réappropriation citoyenne de l’économie un enjeu éducatif.

Publié le 08/09/2012 - 01h18  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Université Populaire de Grande-Synthe - par WebMaster

Rencontre-débat de l'Atelier,
université populaire de Grande-Synthe,

au cinéma le Varlin, rue Denis Papin à Grande-Synthe

jeudi 16 février 2012 à 18h30,

sur "les enjeux du réchauffement climatique"

avec Florence Leray, journaliste spécialiste des questions environnementales,

réalisatrice et philosophe qui a récemment publié Le négationnisme du réchauffement climatique en question.

 

Pour plus de précisions, lisez l'invitation ICI

En espérant vous compter parmi nous, salutations militantes.

 

L'équipe de l'Atelier.

Maison écologique

156, avenue de Petite-Synthe

59760 Grande-Synthe.

03.28.29.17.63

Publié le 08/09/2012 - 01h14  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Monsanto condamné... - par WebMaster

Procès Paul François contre Monsanto.

Rappel des faits : en 2004, Paul François, agriculteur dans les Charentes, avait été intoxiqué par des vapeurs de l’herbicide Lasso fabriqué et commercialisé par Monsanto. Il fut rapidement pris de nausées et d'évanouissements, puis par la suite d'une multitude de troubles l'obligeant à interrompre son activité pendant près d'un an: bégaiement, vertiges, maux de tête, troubles musculaires... Ses troubles persistants ont été reconnus en maladie professionnelle en 2008 et Paul François est considéré invalide à 50%.

(Vous l'avez vu et entendu dans plusieurs films que Transp'ART en CE vous a présentés : au moins dans "Severn" de JP Jaud et dans "Notre poison quotidien" de MM Robin et nous avions déjà beaucoup communiqué sur les dangers des pesticides - voir ICI )

Paul François avait ensuite lancé une procédure en responsabilité civile contre Monsanto : ( info ICI ) l'audience avait eu lieu le 12 décembre 2011, devant la 4ème Chambre civile du TGI de Lyon qui vient de rendre hier
sa décision dans cette affaire en ce lundi 13 février 2012 : "Monsanto est responsable du préjudice de Paul François suite à l'inhalation du produit Lasso" (voir ICI), peut-on lire dans le jugement du tribunal de grande instance de Lyon. En conséquence, le TGI de Lyon "condamne Monsanto à indemniser entièrement Paul François de son préjudice" qui sera évalué après une expertise médicale.

Notre partenaire MDRGF (Mvt pour le Droit et le Respect des Générations Futures) salue cette décision courageuse du TGI de Lyon : "la reconnaissance de la responsabilité de Monsanto dans cette affaire est essentielle car les firmes phytosanitaires savent dorénavant qu’elles ne pourront plus se défausser de leurs responsabilités sur les pouvoirs publics ou l’utilisateur et que des comptes leur seront demandés. » a déclaré François Veillerette, Porte Parole du MDR-Générations Futures. « C’est une étape importante pour tous les agriculteurs et les autres victimes des pesticides qui voient enfin la responsabilité des firmes mise en cause dans les maladies douloureuses qui les touchent et leurs préjudices indemnisés ». a-t’il ajouté.

Publié le 08/09/2012 - 01h13  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Gasland : arrestation de Josh Fox - par WebMaster

GASLAND.jpg
En avril dernier, nous étions nombreux au cinéma Le Varlin de Grande-Synthe pour la projection du film GASLAND qui dénonce le scandale de la fracturation hydraulique pour la recherche de gaz de schistes suivie d'un débat avec Gildas Le Saux, Président de Virage-Energie NPdC... Depuis un an, le débat n'est pas clos et le danger est grand en France aussi...  Partout se constituent des collectifs contre l'extraction de gaz de schistes et l'industrie gazière n'apprécie pas que la population soit informée...

Mercredi, Josh FOX, le réalisateur américain de ce film très percutant a été arrêté aux Etats-Unis :

"Le réalisateur de GasLand, le documentaire nommé aux Oscars l’an dernier, a été arrêté alors qu’il assistait à une audience à la Chambre des représentants.
Joshua Fox tentait de filmer le déroulement de l’audience sans toutefois avoir en sa possession les autorisations requises. Il a été escorté à l’extérieur de la salle, menottes aux poignets, puis accusé d’entrée par effraction par la police du Capitole. Le résident de Milanville, en Pennsylvanie, a réalisé un documentaire portant sur les conséquences de l’exploitation des gaz de schiste aux États-Unis.
 
Ce long métrage, intitulé GasLand, a été finaliste aux Oscar l’an dernier. M. Fox milite contre la fracturation hydraulique, une technique employée pour l’exploitation des gaz de schiste. Il est accusé par l’industrie pétrolifère et gazière de verser dans le sensationnalisme.
 
Les discussions du sous-comité de la Chambre sur la science, l’espace et la technologie portaient sur la fracturation hydraulique. Les démocrates ont forcé la tenue de deux votes, un premier visant à permettre à Joshua Fox de filmer les discussions, et un second pour suspendre les audiences pendant une semaine afin de permettre au cinéaste d’obtenir les autorisations nécessaires au cours de cette période. Les deux motions ont été défaites par un vote soumis à la discipline de parti.
 
PETITION POUR SA LIBERATION :
 
 
 
Source :  Associated Press Washington / La Presse.ca   du mercredi 1er février 2012.

 

Publié le 08/09/2012 - 01h12  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Semons la biodiversité ! - par WebMaster

Notre nourriture menacée par la confiscation des semences...

LIBERONS les semences paysannes et fermières !

1) Nous exigerons l'abrogation de la loi sur les Certificats d'obtention végétale du 8 décembre 2011 à l'occasion du Colloque organisé à l'occasion du 50° anniversaire de l'UPOV par le Ministère de l'Agriculture, l'Inra et le Gnis, le Mercredi 1er février 2012  de 9h30 à 17h (*) à l' Amphithéâtre de la Société Nationale d’Horticulture de France(84 rue de Grenelle - Paris 7°)

Autant la convention Upov d'il y a cinquante an (1961) qui se contentait de protéger la production et la commercialisation des semences industrielles pouvait se comprendre, autant la convention de 1991 et la loi française de 2011 qui s'attaquent aussi à la reproduction des semences par les paysans sont iniques et inacceptables. L'engagement d'un institut de recherche public et du gouvernement aux côtés du Gnis pour interdire ou entraver le principe fondateur de l'agriculture qui consiste à ressemer librement le grain récolté n'est pas acceptable !

2) Nous appelons à faire voter par vos chambre d'agriculture, conseil municipaux, généraux ou régionaux, des motions ou des voeux demandant l'abrogation de la loi sur les obtentions
végétales et à demander à vos élus nationaux de s'engager à abroger cette loi dès que possible, < voir modèles sur le lien suivant :  http://www.semonslabiodiversite.com/?cat=13 >

Que l'année 2012 soit celle de la reconnaissance des droits des paysans, des jardiniers et des artisans semenciers par la libération des semences paysannes et fermières !

(*) Pour y participer, les inscriptions sont obligatoires sur le site https://colloque.inra.fr/cinquantenaire_cov

Les interventions en matinée rappelleront l'élaboration de ce mode de propriété intellectuelle, et souligneront son apport pour encourager l'innovation variétale et partager le progrès génétique, tant en France qu'au niveau européen et international.
Les échanges de l'après-midi seront consacrés aux réflexions sur l'orientation du progrès génétique et de l'innovation variétale au service des systèmes de production agricole durables et sur l'évolution de ce mode de propriété en lien avec les évolutions technologiques.

Inscrivez-vous dès maintenant car peu de places...

Publié le 08/09/2012 - 01h09  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 5 pages suivantesSuivantFin
Rubriques


^ Haut ^
^ Haut ^