Page en cours de chargement

Transp'Art en Ce

Recherche



Archives Association

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

links.gifPartenaires

Si le lien ne fonctionne pas, contactez le webmestre pour l'en informer.

Fermer Quelques adhérents...

"Je suis l’homme, je suis l’enfant,
Je suis la femme noire, la femme jaune,
L’homme noir, l’homme jaune,
L’homme blanc

Je suis l’oiseau
Et le poisson et la tortue
Et le cheval qui court.
Je suis l’herbe et l’arbre.
Je suis la mer et la montagne.

Si je fais du mal à une partie de moi,
A l’enfant qui est en moi,
A la femme qui est en moi,
De n’importe quel pays,
De n’importe quelle couleur,
Je me fais du mal à moi-même.
Aussi ai-je souvent mal
A toutes ces parties de moi
Mutilées, torturées, affamées,
En quelque lieu du monde.
Le jour approche
Où je serai entière et entier,
Où j’aurai assumé ma féminitude,
Ma mâlitude, ma négritude,
Ma jaunitude.
Je suis l’homme, je suis l’enfant,
Je suis la femme noire, la femme jaune,
L’homme noir, l’homme jaune,
L’homme blanc...
" Julos Beaucarne
Son petit aide-mémoire à l’usage de celles et de ceux ceux qui pratiquent l’art de dire et de manier les mots :
"Autant de fois les autres sont, autant de fois je ne suis et en même temps autant de fois je suis. 
Nous sommes faits, vous et moi, chacun, chacune de la même matière que l’univers;  chaque personne est l’univers lui-même, en son entier; j’ai conscience que je ne suis rien et qu’ en même temps, je suis tout; je suis très heureux d’être vous et très content d’être moi, je suis très content de faire partie du grand tout; nous avons vous et moi commencé au commencement des mondes et nous finirons à la fin des mondes à moins qu’il n’y ait point de fin. Peut-être aussi qu’il n’y a pas eu de commencement; je suis en même temps très content d’être vous et très content d’être moi; personne n’est plus grand ni plus large que l’autre ni plus petit.
Chacun n’est rien et en même temps chacun se trouve être tout et être le tout. 
Je suis fait de 500 milliards de cellules, excusez du trop; je suis très content d’être vous et d’être tous les gens de tout partout, nous faisons tous et toutes partie du grand tout.
Je voudrais vous en dire plus, mais j’ai beau penser 800 mots à la minute, je ne peux en dire que 135 à la minute; le commencement de chacun n’est pas le jour et l’heure où il est né, il est peut-être né quand le monde est né. 
Au moment où nous naissons, nous avons peut-être déjà beaucoup vécu et voyagé; notre apprentissage prend naissance  au commencement des mondes et continue juqu’au bout de l’éternité, mais comme l’éternité n’a point de fin nous ne finirons jamais. 
“L’homme est la mémoire de l’univers”. La mort physique, c’est peut-être passer dans une autre conscience et gagner la haute mer de nous-mêmes. 
Il paraît qu’on s’exprime 7 % par les mots, 37 %  par la façon dont on les dit et 56% par le corps.
Nous avons tous et toutes 211 os creux et 455 muscles; au moment où nous sourions, nous faisons travailler 17 muscles. 
Si je me présente devant vous, vous constaterez que mon altitude, le point culminant “du pays de mon corps” s’élève à 1m 54 et mon envergure est de 1m70...
Vous savez tout sur moi maintenant. "     
Julos, le 18 du 2/2010,11h et demi du soir

Merci à Julos de soutenir notre association Transp'ART en CE

C'est vraiment une joie pour Francine, Brigitte et moi qui gardons un si bon souvenir de ses concerts... 

Merveilleux rendez-vous à Merville... Infos ICI

Sylvie

JulosBEAUCARNEauDosdeMonPetitRoyaume.jpg

Visitez le Julosland...

Hyperlien  Site web

Calendrier
Articles Archivés

^ Haut ^